Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Afriquedomtomnews  par Isabelle Gratien, journaliste Freelance

INAUGURATION DE L'AEROPORT CAYENNE FELIX EBOUE LE 21 JANVIER 2012

30 Janvier 2012 , Rédigé par Isabelle Gratien Publié dans #évènements

INAUGURATION DE L’AEROPORT CAYENNE FELIX EBOUE

LE 21 JANVIER 2012

Enfin ! Après plusieurs mois d’attente, les Guyanais ont choisi le nom de Félix Éboué pour l’aéroport de Cayenne. Exit l’aéroport Cayenne Rochambeau et vive l’aéroport Cayenne Félix Éboué ! Dorénavant en prenant l’avion direction la Guyane, c'est dans cet aéroport renommé qu'arrivent les passagers.

Depuis 2010, il y eut plusieurs noms mis en concurrence pour le rebaptême de l'aéroport : celui de Félix Éboué bien sûr, mais aussi celui de Sepelu, un chef amérindien guyanais, nom qui avait par ailleurs recueilli les suffrages de l'ancienne députée de la Guyane et actuelle garde des Sceaux, Christiane Taubira. La commune de Matoury sur le territoire de laquelle se trouve l'aéroport proposa aussi le nom de Matoury-Cépérou (du fort Cépérou, une des fortifications protégeant Cayenne).

Finalement, à l'issue d'une décision collégiale de la CCIG (chambre de commerce et d'industrie de la Guyane), du conseil général, du conseil régional et d'un vote sur Internet des Guyanais, ce fut donc le nom de Félix Éboué qui fut choisi.

Quelques mots sur la mobilisation qui a précédé cette décision. Dès 2009, le cercle Félix Éboué dirigé par Yvan Cherica avait proposé et milité en faveur du nom Félix Éboué. Sensible à l’œuvre de mon grand-oncle, frère de ma grand-mère Cornélie Éboué, et à son engagement constant pour la France, je ne pouvais rester éloigné de cette initiative. Après avoir eu un contact avec le cercle Félix Éboué et avoir appris que le choix de ce nom était loin d'être acquis d'avance, j'ai décidé de m'appuyer sur les réseaux sociaux pour le promouvoir en créant un compte Facebook « Aéroport Félix Éboué », tandis que j’écrivais en parallèle au Président de la République Nicolas Sarkozy. Ce dernier m'adressa une réponse quasi-immédiate qui envisageait favorablement la proposition et disait transmettre le courrier au ministère du tourisme. J'adressai également une lettre à Rodolphe Alexandre, président du conseil régional de la Guyane entièrement pour l’aéroport Cayenne Félix Eboué.

C'est par décret signé le 4 janvier 2012 que l’aéroport de Cayenne Rochambeau devint aéroport de Cayenne Félix Éboué. La cérémonie du changement de nom se déroula le samedi 21 janvier 2012 en présence du président de la République qui honora la mémoire de Félix Éboué par un discours très émouvant. Parmi les invités on comptait le fils de Félix Éboué, Charles, le petit-fils du maréchal Rochambeau, Bertrand de Rochambeau, des membres de la famille Leveillé (famille de la mère de Félix Éboué), le président du cercle Félix Eboué, Mr Yvan Chérica, ainsi que Mrs Taubira qui était députée de la Guyane à l’époque et qui est devenue notre ministre de la justice. J’ai aussi eu le bonheur de pouvoir y assister. Ce fut d’ailleurs pour moi un grand moment d’émotion qui sera gravé à jamais dans ma mémoire. L’inauguration fut animée par des spectacles d’élèves de collège et lycée Félix Éboué ainsi que par quelques chanteurs. Parmi les artistes, il y eut le chanteur Tedjee qui chanta pour la première fois la chanson Félix Éboué écrite par notre garde des sceaux, Christiane Taubira. D’ailleurs lors des Lindors 2012, les victoires de la musique guyanaises, à la fin du mois de septembre, Tedjee remporta avec cette chanson le Lindor spécial du jury pour la chanson patrimoniale de l'année.

Remercions tous les Guyanais qui ont voté pour le nom de Félix Éboué qui fut gouverneur par intérim de la Martinique, gouverneur de la Guadeloupe, du Soudan, du Tchad, de l’Afrique Équatoriale Française. Pendant quarante ans il fut au service de la France et la rendit libre en permettant le rassemblement de 40 000 hommes d’Afrique à partir du Tchad qui apportèrent leur renfort au général Leclerc !

Il a su « jouer le jeu » jusqu’au bout sans rechigner à la tâche. Il fut le premier résistant d’outre-mer à avoir répondu à l’appel du Général de Gaulle le 18 juin 1940. C'était notre papa Éboué qui savait protéger sa famille et sa patrie ! D’ailleurs le Général de Gaulle avait dit lors d’une conversation privée à l‘assemblée nationale : « Sans le gouverneur Éboué, il n’y aurait pas eu de Général de Gaulle ». Espérons que ce nouveau nom de l’aéroport de Cayenne Félix Éboué puisse rejoindre l’aéroport Roissy Charles de Gaulle en développant de nouvelles lignes aériennes par le biais de compagnies aériennes comme Air France, Air Caraïbes, Corsair ou Xl Airways par exemple afin que ces deux grands hommes soient réunis dans le ciel pour symboliser cette unité qui fait de la France une France libre et forte.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article