Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Afriquedomtomnews  par Isabelle Gratien, journaliste Freelance

LA PHARMACOPEE GUYANAISE :NOTRE CAPITAL-SANTE

10 Décembre 2014 , Rédigé par Isabelle Gratien Publié dans #Santé

LA PHARMACOPEE GUYANAISE, NOTRE CAPITAL-SANTE

La Guyane française est le seul département d’Outre-mer situé en Amérique du sud. A travers cette immense forêt amazonienne, le département détient un trésor de plantes médicinales qui profitent aux guyanais.

Le jeudi 13 novembre 2014 à 19h a eu lieu une conférence sur les « trésors de la pharmacopée guyanaise » dans les locaux de l’entreprise Deloitte à Neuilly sur seine.

Cette initiative fut organisée par la présidente-fondatrice de l’association « Femmes en devenir », Mme Sara Briolin. Cette organisation fut soutenue par plusieurs partenaires : le Conseil régional de Guyane, le Musée des cultures guyanaises, la Fondation d’entreprise Deloitte, le comité du tourisme et les collèges Michel Montaigne de Goussainville, Jean Lurçat de Sarcelles et Paul Kapel de Guyane.

La soirée commença vers 19h. Les invités furent accueillis chaleureusement par les belles hôtesses Guyanaises habillées en tenue traditionnelle. Le débat s’ouvrit par l’allocution de Fredéric Moulin, vice-président de la Fondation Deloitte et la Présidente de « Femmes en devenir », Mme Sara Briolin.

Les élèves du collège de 4ème de Jean Lurçat rapportèrent l’histoire de l’esclavage et des plantations à travers leurs poèmes dont le thème était « Oh liberté ».

Ensuite, vint au tour de Mme Hélène Sider, vice- présidente du Conseil régional de Guyane en charge de l’environnement et du développement durable de prononcer son discours. Représentant le président du Conseil Régional, Mr Rodolphe Alexandre, elle félicita les collégiens de Goussainville par leur « implication et curiosité ».

Mme Sider expliqua la stratégie régionale du développement de la Guyane : assurer le développement économique de la Guyane en véritable partenariat avec la Martinique et la Guadeloupe sans oublier les voisins du nord du Brésil, du Surinam et de Guyana.

Elle a précisa que le Président du conseil régional s’opposait fermement à la création d’un deuxième parc national.

« L’important est de prendre en compte les changements climatiques pour baser cette stratégie de développement durable.

Le but est de valoriser notre pharmacopée de Guyane pour ouvrir des marchés où les guérisseurs pourront être dans un cadre sécurisé sans conflit »

Le mot de la fin fut donné par Georges Othily, sénateur honoraire qui en quelques mots raconta quelques anecdotes des bienfaits des plantes médicinales de Guyane .

Pour clôturer le débat, le chanteur Chris Combette entama deux beaux morceaux de son répertoire. Puis Louis Mike Calumey nous joua du saxophone.

La soirée se termina par l’équipe de l’association « Femmes en Devenir » qui nous interpréta la chanson « Guyane si Jolie ».

Le but de l’association « Femmes en devenir »

L’association œuvre depuis 21 ans (1993-2014) pour les droits des femmes, la réduction des inégalités, la Solidarité et l’Entraide, la Santé en s’appuyant sur des programmes inscrits dans la durée. Elle est sollicitée chaque année par 150 à 200 personnes.

L’association « Femmes en Devenir » à vocation sociale, éducative et Culturelle est une association dynamique de 184 adhérents, 20 bénévoles qui comprend : une assise nationale dans le Val de Marne, une antenne régionale en Guyane, des antennes locales à Sinnamary et Iracoubo.

L’association se mobilise :

*pour les femmes au niveau de trois axes : l’information, la formation et l’emploi. D’où la mise en place des ateliers de pratique professionnelle consistant à des entraînements aux entretiens d’embauche ; l’écoute, le partage d’expériences, le soutien aux femmes et aux familles en grande précarité.

*pour les étudiants : l’accompagnement des étudiants isolés et découragés par le parrainage, les ateliers d’excellence, les week-end de mise en confiance de « Femmes en Devenir ».

* pour la Santé : la lutte contre la Drépanocytose depuis 12ans (2002-2014) et le Cancer depuis 3 ans.

LA PHARMACOPEE GUYANAISE :NOTRE CAPITAL-SANTE
LA PHARMACOPEE GUYANAISE :NOTRE CAPITAL-SANTE
LA PHARMACOPEE GUYANAISE :NOTRE CAPITAL-SANTE
LA PHARMACOPEE GUYANAISE :NOTRE CAPITAL-SANTE

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article