Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Afriquedomtomnews  par Isabelle Gratien, journaliste Freelance

RACHAT DE CORSAIR : LE GROUPE DUBREUIL ABANDONNE LE PROJET

6 Mars 2015 , Rédigé par Isabelle Gratien Publié dans #économie

Photo : Marc Rochet, Jean-Paul Dubreuil et Pascal de Izaguirre lors de la conférence de presse le 20 février 2015/ Photo Isabelle Gratien

Photo : Marc Rochet, Jean-Paul Dubreuil et Pascal de Izaguirre lors de la conférence de presse le 20 février 2015/ Photo Isabelle Gratien

LE JEUDI 5 MARS, LE GROUPE DUBREUIL ET LE GROUPE TUI ONT DECIDE DE METTRE FIN AU PROJET DE CESSION DE LA COMPAGNIE CORSAIR INTERNATIONALE SUITE AUX GREVES SURVENUES CES DERNIERS JOURS PAR LES SYNDICALISTES DE CORSAIR.

Pourtant, il y a quelques semaines, le 20 février, l'optimisme était au rdv pour conclure le rachat de Corsair par le groupe Dubreuil. Tout le monde s'était mis d'accord sur les négociations de la transaction. Apparemment, le personnel et les syndicats Corsair voyaient autrement les choses ayant peur d'un plan de licenciement d'ici fin 2016 afin de réduire les effectifs lors du rachat de Corsair par le groupe Dubreuil. Celui-ci avait bien précisé lors de la conférence de presse du 20 février qu'il n'y aurait pas de licenciement ni de fusion des deux compagnies Air Caraibes et Corsair.
Les craintes ne furent donc pas estompées par les syndicats et le personnel de Corsair qui ont manifesté leur mécontentement par la grève survenue il y a près d'une semaine.
Ceci a engendré l'arrêt brutal des négociations par le groupe Dubreuil à racheter cette compagnie Corsair qui commence tout juste à faire des bénéfices depuis 3 mois.
Les syndicats de Corsair sont satisfaits de ce résultat et comptent prendre en main la compagnie en collaboration avec le groupe TUI qui souhaitait la céder volontiers au groupe Dubreuil.
RESUME DE LA CONFERENCE DE PRESSE DU 20 FEVRIER 2015
Les dirigeants du groupe Dubreuil : Jean-Paul Dubreuil et son fils Paul-Henri Dubreuil , le groupe TUI représenté par Pascal de Izaguirre et Marc Rochet, Directeur d'Air caraibes ont échangé devant la presse internationale les atouts de leur société et les avantages du projet de rachat de Corsair par le groupe Dubreuil.
TUI FRANCE : Pascal de Izaguirre
Le groupe TUI FRANCE est actionnaire à 100 % de la compagnie Corsair Internationale. La compagnie régulière qui auparavant était une compagnie charter est en nette amélioration de ses résultats d'exploitation.
Pascal de Izaguirre :"Je suis extrèmement heureux de faire cette opération au groupe Dubreuil. Nous avons annonçé cette négociation aux différentes instances du personnel. Ajourd'hui, c'est avec une grande fierté que je regarde le travail accompli par nos équipes de Corsair depuis 4 ans puisque depuis 2010, la compagnie était une compagnie charter au bord de la faillite avec plus de 60 millions de perte sans aucune perspective d'avenir et c'est redevenue une compagnie régulière performante, reconnue par tous autant par nos clients que par nos partenaires et concurrents qui selon les précisions devraient être à l'équilibre depuis 2014/2015;

Le projet de rachat de Corsair :

Pascal de Izaguirre : " C'est une offre de rachat à 100 %. C'est une compagnie française. On ne peut que se réjouir que Corsair , au delà des valeurs de l'Adn Air caraibes est un allié naturel.
Nos réseaux sont complémentaires. Les équipes de direction se connaissent et s'apprécient. "Je connais Marc Rochet et Jean-Paul Dubreuil depuis très longtemps. Le mot clef est la confiance.
On peut-être fier de cette opération et qui va se traduire par l'opération 100% privé française.
PAUL HENRI DUBREUIL , PRESIDENT DU GROUPE DUBREUIL
"Air caraibes représente 1/3 du chiffre d'affaires. Nous sommes aussi un des plus gros distributeurs automobiles avec Peugeot. Il y a 3450 salariés au sein du groupe. En parrallèle, je m'occupe la partie énergie dont je suis implique depuis 20 ans personnellement..."
LE GROUPE DUBREUIL : PREMIER GROUPE VENDEEN AVEC 1,5 MILLIARD DE CHIFFRE D'AFFAIRES EN 2014
Le Groupe Dubreuil représente 1,5 milliard de chiffre d'affaire en 2014. C'est le premier groupe vendéeen chiffre d'affaires. La société est diversifée en 8 métiers : le transport aérien (Air caraibes : 33%), la distribution et location Automobile (26%), la distribution de produits pétroliers (15%), la distribution et location de matériels BTP (11%), la distribution de matériels agricoles (8%), la distribution alimentaire (5%), les énergies nouvelles(1%) et l'hôtellerie et l'immobilier (1%).
JEAN PAUL DUBREUIL : FONDATEUR D'AIR CARAIBES ET PRESIDENT DU CONSEIL DE SURVEILLANCE DU GROUPE DUBREUIL.
Jean Paul Dubreuil : "Le groupe a 90 ans . C'ets un groupe familial sur trois générations. J'ai pris la suite en 1966 où mon père est décédé , mon fils est présent (Paul Henri Dubreuil). J'assure la Présidence de surveillance de 3450 personnes. le groupe est diversifié autour de 8 métiers, autour des valeurs de commerçants et de gestionnaires. Nous sommes entrepreneurs. On est ouvert vers l'extérieur et on s'appuie sur nos valeurs et connaissances. On n'a pas peur de prendre des risques. On profite des opportunités de marché.
On s'appuie sur notre savoir-faire. J'ai passé mon permis de pilote avant mon permis de conduire. En 1977, on a crée les avions taxi..."
MARC ROCHET , DIRECTEUR D'AIR CARAIBES
L'histoire de Air Caraibes a commençé en 2000. L'entreprise, héritière de compagnies disparatres multiples telles que Air Guadeloupe, Air Martinique, Air St Martin etc : une flotte multiple, diverse et mal adaptée.
L'atout fondamental d'Air caraibes , c'est son nom,sa marque avec les résidents antillais dont 60% du personnel sont d'origine Antillaise.
Avec l'arrêt d'Air Lib de Mr Corbet, on a réfléchi à la meilleure façon de faire. On a donc une nouvelle compagnie Air caraibes avec une seule missionde mettre en oeuvre les airbus A330 200 ex Swissair pour opérer dans des conditions extrêmement modernes avec des coûts matrisés. On s'est focalisé sur le client, la qualité et le contrôle des coûts.
En 2003-2015 , la flotte s'est agrandie avec 4 airbus A330-300. Il ya aussi le journal web à bord. On a multiplié par 3 nos clients sur le long courrier même sur Cayenne , on a 35 % de part de marché. Je voudrais remercier les associés de ces résultats. On ne fait pas un succès tout seul. On veut associer les salariés à notre succès qui est leur propre succès. On va distribuer 27% à 28% de part de marché aux salariés.
30% du personnel est actionnaire. En 10 ans, AIr caraibes a doublé sa présence sur les Antilles. Depuis 2004, tous les ans, les résultats sont positifs grâce à la rigueur de gestion au sein du commerce et du management.
~~"Le changement , c'est pas maintenant , c'est tout le temps" conclut Marc Rochet.

LE PROJET DE RACHAT DE CORSAIR PAR MARC ROCHET

"chacun garde sa marque, ses atouts , son identité, ses points améliorer, les qualités de rapport avec les clients et donc on va faire travailler ensemble les deux compagnies. Chacun a ses gênes , sa marque .On va essayer d'utiliser les atouts des uns et des autres.
Corsair est beaucoup plus connue à la Réunion par exemple qu'Air caraibes. Alors qu'Air caraibes est un peu plus connue aux Antilles.
AMELIORATION DU SITE WEB ET DU CENTRE D'APPELS
Marc Rochet :" Les deux compagnies ont chacun leur site internet. On ne va pas les mélanger. Les sites Air caraibes et Corsair sont modernes et efficaces.
On doit encore en faire plus et demain on va essayer de construire des passerelles pour que ce qu'on trouve comme avantage sur un site on puisse le trouver sur l'autre. Mais on ne va pas les mélanger mais on va essayer de mieux les coordonner.

Concernant le centre d'appel Air caraibes et Corsair :

Marc Rochet : " Il y a plusieurs centres d'appels: il y a un centre d'appels basé à Paris et aux Antilles pour Air caraibes; il y a un centre d'appels dans l'Océan Indien pour Corsair. On va mieux les faire travailler ensemble mais on cherche à trouver au client la meilleure couverture possible; il y a des améliorations à faire ; on en est conscient. Mais cela fait partie des marches de progrès.
Tout ce qui est technique d'assistance au client, il faut qu'on le développe tout en restant assez personnalisé. Je me méfie des systèmes trop informatiques . Donc on va essayer de trouver le juste poids entre tout cela mais ça c'est le travail des prochains mois. "
Photos : Marc Rochet, Directeur d'Air caraibes;  Sandrine Guillemin, responsable marketing Corsair; Jean Paul Dubreuil et  Paul Henri Dubreuil du Groupe Dubreuil /Photos Isabelle Gratien
Photos : Marc Rochet, Directeur d'Air caraibes;  Sandrine Guillemin, responsable marketing Corsair; Jean Paul Dubreuil et  Paul Henri Dubreuil du Groupe Dubreuil /Photos Isabelle Gratien
Photos : Marc Rochet, Directeur d'Air caraibes;  Sandrine Guillemin, responsable marketing Corsair; Jean Paul Dubreuil et  Paul Henri Dubreuil du Groupe Dubreuil /Photos Isabelle Gratien
Photos : Marc Rochet, Directeur d'Air caraibes;  Sandrine Guillemin, responsable marketing Corsair; Jean Paul Dubreuil et  Paul Henri Dubreuil du Groupe Dubreuil /Photos Isabelle Gratien

Photos : Marc Rochet, Directeur d'Air caraibes; Sandrine Guillemin, responsable marketing Corsair; Jean Paul Dubreuil et Paul Henri Dubreuil du Groupe Dubreuil /Photos Isabelle Gratien

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article