Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Afriquedomtomnews  par Isabelle Gratien, journaliste Freelance

L'ancien Ministre des Outre-Mer, Olivier Stirn rend au hommage à Félix Eboué à l'académie des Sciences des Outre-Mer

14 Juin 2016 , Rédigé par Isabelle Gratien Publié dans #évènements

A gauche, Isabelle Gratien , petite-nièce de Félix Eboué et M. Olivier Stirn , ancien Ministre des Outre-mer

A gauche, Isabelle Gratien , petite-nièce de Félix Eboué et M. Olivier Stirn , ancien Ministre des Outre-mer

A partir de la droite, le secrétaire M. Pierre Geny , le Président Philippe Bonnichon de l'Académie des Sciences d'Outre-Mer et M. Olivier Stirn

A partir de la droite, le secrétaire M. Pierre Geny , le Président Philippe Bonnichon de l'Académie des Sciences d'Outre-Mer et M. Olivier Stirn

Le 3 juin s'est tenue une conférence à l' Académie des Sciences d'Outre-Mer organisée par l'ancien Ministre des Outre-mer, M. Olivier Stirn afin de rendre hommage au Gouverneur Général de l'A.E.F (Afrique Equatoriale Française), Félix Eboué.
Sa petite nièce Isabelle Gratien a pu témoigner de ses actions engagées pour la mémoire de son grand-oncle concernant le rebaptême de l'aéroport de Cayenne au nom de Félix Eboué à la demande de l'association du cercle Félix Eboué en Guyane ainsi que celle du métro Daumesnil dont un panneau culturel Félix Eboué fut inauguré par la RATP le 25 juin 2015.

M. Olvier Stirn, dans son discours, a insisté sur la place importante de Félix Eboué auprès du Général de Gaulle en rassemblant toute l'Afrique Equatoriale Française dont le Tchad, le Cameroun, le Congo Brazaville et l'Oubangui-Chari pour libérer la France des nazis pendant la seconde guerre mondiale.

Le Président de l'Académie des Sciences d'Outre-mer , M. Philippe Bonnichon et son secrétaire perpétuel M. Pierre Geny ont orchestré la conférence. .

Parmi les invités , il fallait noter la présence de l'ancienne Ministre de République Centrafricaine Antoinette Montaigne ainsi que le journaliste éditorialiste, M. Mathieu Mbarga Abega .

DISCOURS D'OLIVIER STIRN A L'ACADEMIE DES SCIENCES D'OUTRE-MER LE 3 JUIN 2016

Félix EBOUE est né à Cayenne en Guyane en 1894 dans une famille modeste dont les ancêtres venaient du Cameroun et de Côte d’Ivoire (son père est un petit chercheur d’or).

Il fait de brillantes études et est reçu à l’Ecole Coloniale de Bordeaux. Il en sort administrateur de la Martinique, puis Gouverneur de la Guadeloupe avant d’être nommé en Afrique Gouverneur du Tchad le 13 novembre 1938.

Il s’était fait remarquer en imposant aux fêtes du Nouvel An en Martinique que la réception regroupe les Blancs, les Noirs et les Métis, alors

que jusque- là, il y avait trois réceptions séparées.

Le Tchad

Au Tchad, en très peu de temps, il imprime sa marque au pays. : « Le Tchad, c’est la clef de notre défense impériale…c’est vous dire que si je suis mal installé ici ,si mes pouvoirs de Gouverneur se trouvent diminués… et surtout si en m’envoyant au Tchad on avait eu une secrète pensée d’affectation punitive, le destin a voulu que j’occupe tout de même un emploi très vedette américaine de par la position géographique, politique et stratégique du Tchad.

. Je resterai donc tant que la tension extérieure ne sera pas dissipée »

L'appel du 18 juin 1940

Puis vint l’appel du Général de Gaulle du 18 juin. A l’annonce de l’armistice signé le 22 juin 1940, EBOUE refuse d’abandonner la lutte. EBOUE est alors condamné à mort par contumace, révoqué, et perd la nationalité française. Le Gouvernement de Vichy nomme un successeur qui jamais n’atteindra le Tchad. EBOUE ne cède toujours pas.

Le 30 juillet, de Gaulle lance un appel aux administrateurs et aux populations des colonies leur enjoignant de refuser « d’exécuter les abominables armistices .Vous êtes les gérants de la souveraineté française actuellement en déshérence. »

Le 26 août, le Tchad et Félix EBOUE se rallient à de Gaulle.

De Gaulle :« Cet homme d’intelligence, de cœur, ce Noir ardemment français, ce philosophe humaniste répugnait de tout son être à la soumission de la France et au triomphe du racisme nazi ».

Félix EBOUE : « Nous resterons Français malgré des maîtres illégitimes. Déjà l’Afrique équatoriale française s’est dressée pour le salut national….Debout l’Empire qui veut demeurer français ! Debout, fils de l’Empire pour le salut de la patrie ! Debout de toutes nos forces et de tout notre amour de la France !

Le lendemain du ralliement du Tchad, le 28 août, de LARMINAT obtient l’adhésion du Congo Brazzaville à la France libre. Le Cameroun et l’Oubangui-Chari ser allient quelques jours plus tard. En trois jours, la France libre a cessé d’être un mouvement de dissidence en exil ; elle est effectivement devenue une puissance belligérante. Le Gabon se rallie à son tour le 9 novembre 1940, puis toute l’Afrique et les comptoirs français de l’Inde.

La solidité, le patriotisme d’EBOUE, ont tout changé.

De Gaulle d’exilé est devenu un des chefs de la coalition.

Churchill, puis Roosevelt, ont désormais un équivalent français. Churchill assure que la France libre, c’est désormais la France. L’historienne Marianne CORNEVIN, dans son livre Histoire de l’Afrique contemporaine de la deuxième guerre mondiale à nos jours écrit : « Si l’on en juge par tout ce que l’on a pu lire au moment de la mort du Général de Gaulle (9 novembre 1970), il semble que les Français réalisaient mal en 1970 la valeur extraordinaire du service rendu le 26 août 1940 par le Gouverneur EBOUE à la cause de la France combattante. Comme le disait de Gaulle dans la citation à l’ordre de l’Empire : « le territoire du Tchad a donné le signal du redressement de l’Empire tout entier ».Même si jusqu’au débarquement du 8 novembre 1942, l’Empire tout entier reste limité à l’Afrique territoriale, les Nouvelles-Hébrides, le 22 juillet 1940, Tahiti, 2 septembre, la Nouvelle-Calédonie, 24 septembre, les comptoirs de l’Inde, 9 septembre, le geste d’EBOUE (que le Gouvernement du Maréchal Pétain a condamné à mort pour trahison) a donné au Général de Gaulle une assise nationale. Sans ce point d’appui sur une terre de souveraineté française, les Français de Londres risquaient fort d’être considérés uniquement comme des émigrés et leur chef comme un nouveau Jean sans terre ».

Le Général de Gaulle :

Le Général de Gaulle à la BBC déclare : « Le Tchad représentait le seul bastion entre les convoitises italo-allemandes et tout le continent. S’il avait accepté d’appliquer l’armistice, de désarmer les postes du Nord et d’interdire le survol aux avions anglais (qu’en outre il guida et ravitailla) Hitler aurait eu en main une carte maîtresse .La colère du Führer, en apprenant l’initiative de Félix EBOUE, s’explique aisément. Il prononce dans un meeting à Munich devant une foule enthousiaste : « une bande de singes, s’écria-t-il espèrent, au cœur de l’Afrique, arrêter le cours des évènements ».L’attitude du Tchad changea, en effet(, sans conteste, le cours de la guerre. S’il avait cédé aux menaces qui lui venaient de France, de Dakar, de Zinder, le Gouverneur EBOUE aurait livré non seulement le Tchad, mais toute l’Afrique noire ».

,

Apprenant le ralliement de Félix EBOUE, dans son style majestueux et inimitable, le Général de Gaulle avait déclaré à la BBC : « La France est la France. Il y a en elle un ressort secret qui depuis toujours étonne le monde et qui n’a pas fini de l’étonner. La France écrasée, humiliée, livrée, commence à remonter la pente de l’abîme. Les Français du Tchad viennent d’en donner la preuve. Spontanément, ces hommes droits, ces hommes sains, ces hommes braves, reprennent leurs armes et vont au combat. J’ai des raisons de penser que leur exemple sera suivi. J’ai des raisons de dire qu’il se reforme une France combattante, dont les forces vont croissant. J ’ai des raisons de croire qu’il y a encore de l’honneur et de la gloire pour la France. J’ai des raisons d’affirmer qu’en demeurant présente à la bataille, la France sera présente à la victoire. Aujourd’hui, 26 août 1940, 360ème jour de la guerre mondiale, je cite à l’ordre de l’Empire le territoire du Tchad pour le motif suivant : « sous l’impulsion de ses chefs, le Gouverneur Félix EBOUE et le Colonel MARCHAND, commandant militaire du territoire, le Tchad a montré qu’il demeurait par excellence une terre de France vaillante .En dépit d’une situation militaire et économique particulièrement dangereuse, le territoire du Tchad a refusé de souscrire à une capitulation honteuse et décidé de poursuivre la guerre jusqu’à la victoire .Par son admirable résolution, EBOUE a montré le chemin du devoir et donné le signal du redressement à l’Empire français tout entier ».

Le Panthéon

Dès 1949, Félix EBOUE entre au Panthéon où il rejoint Victor SCHOELCHER. Il est le premier Noir à avoir ce privilège. Pendant son quinquennat, Nicolas SARKOZY apposera une plaque à l’honneur d’Aimé Césaire. Et le Président SARKOZY baptisera l’aéroport de Cayenne : Félix EBOUE ; faisant le pendant avec celui de Fort de France en Martinique baptisé : Aimé Césaire.

A Paris, dans le XIIème arrondissement une belle place s’appelle Félix EBOUE.

Français d’Outre-Mer et Africain Félix EBOUE, en permettant à la France (et au Général de Gaulle) d’être un des quatre pays vainqueurs de la seconde guerre mondiale, d’être un des pays membres permanents du Conseil de Sécurité de l’ONU, de retrouver son rang et sa dignité, a bien mérité de la patrie.

Olivier STIRN

.

vidéo du discours d'Olivier Stirn

A gauche, Isabelle Gratien, Antoinette Montaigne , ancienne Ministre de République Centre-Afrique et Olivier Stirn, ancien Ministre des Outre-Mer

A gauche, Isabelle Gratien, Antoinette Montaigne , ancienne Ministre de République Centre-Afrique et Olivier Stirn, ancien Ministre des Outre-Mer

Isabelle Gratien et le journaliste Mathieu Mbarga Abega , journaliste éditorialiste

Isabelle Gratien et le journaliste Mathieu Mbarga Abega , journaliste éditorialiste

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article