Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Afriquedomtomnews  par Isabelle Gratien, journaliste Freelance

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE FRANCOIS HOLLANDE A RENDU UN HOMMAGE EMOUVANT AUX VICTIMES CIVILES, HANDICAPEES OU MALADES DE LA SECONDE GUERRE MONDIALE AU MUSEE DE L'HOMME à PARIS

12 Décembre 2016 , Rédigé par Isabelle Gratien Publié dans #évènements

A droite, Ségolène Neuville, secrétaire d'Etat en charge des handicapés et de la lutte contre l'exclusion
A droite, Ségolène Neuville, secrétaire d'Etat en charge des handicapés et de la lutte contre l'exclusion
A droite, Ségolène Neuville, secrétaire d'Etat en charge des handicapés et de la lutte contre l'exclusion
A droite, Ségolène Neuville, secrétaire d'Etat en charge des handicapés et de la lutte contre l'exclusion

A droite, Ségolène Neuville, secrétaire d'Etat en charge des handicapés et de la lutte contre l'exclusion

Le samedi 10 décembre sur le parvis des droits de l'homme, place du Trocadéro à Paris,  le Président de la république, François Hollande a honoré la mémoire de plus de 45000 victimes malades, handicapées ou mortes de faim dans les lieux qui les accueillaient pendant la seconde guerre mondiale.

A cette occasion, une plaque a été dévoilée par le Président de la république en compagnie de M. Jean-Marc Todeschini , secrétaire d'Etat aux anciens combattants et de la Mémoire et  de Mme Ségolène Neuville, secrétaire d'Etat des handicapés et de la lutte contre l'exclusion en hommage aux 300 000 victimes civiles décédées pendant la seconde guerre mondiale.

Les travailleurs handicapés de l'association l'ESSOR et les élèves de première du Lycée professionnel Guibray ont partagé un grand moment d'émotion en compagnie du Président de la république.

 

Une fois la plaque dévoilée sur le parvis des droits de l'homme, François Hollande a prononçé un discours à l'intérieur du Musée de l'Homme qui a ému toute la salle qui l'a applaudi à l'unisson. FRATERNITE, c'est le mot dominant qui permet à tout un chacun de porter attention l'un envers l'autre.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article